Projet d'Appui aux Migrants de Nouadhibou (PAMN)

On estime entre 10 000 et 40 000 le nombre d'étrangers migrants à Nouadhibou. Plus de 70% d'entre eux sont sénégalais, maliens ou guinéens. Cependant, un nombre significatif provient d’autres pays de l’Afrique de l’Ouest et d’Afrique centrale francophone et anglophone (Bissau-Guinéens, Gambiens, Sierraléonais, Nigérians, Ghanéens, Burkinabés, etc.)

Si la ville n’a abrité que des hommes migrants jusqu’aux années 80, on a vu arriver progressivement de plus en plus de familles et de femmes seules (souvent accompagnées d’enfants) ou venues rejoindre leurs maris.

Premiers touchés par les difficiles conditions économiques du pays, les migrants souffrent du chômage, de l'exploitation, et du sous-emploi, et vivent dans des conditions d'insalubrité et de précarité inquiétante. Marginalisés socialement, ils sont trop souvent victimes d'injustices.

Vous pouvez visiter le site de la Mission Catholique de Nouadhibou : www.misndb.net

En 2008, Caritas Mauritanie lance un nouveau Projet d'Appui aux Migrants de Nouadhibou en collaboration avec la mission catholique locale et la Caritas paroissiale de Nouadhibou. Deux intervenants majeurs de la ville qui agissent depuis plus de 6 ans en faveurs des migrants.

Ce projet a pour objectif de favoriser le respect des droits humains, économiques et sociaux de base des migrants de Nouadhibou. Pour ce faire, le projet prévoit :

  • D'apporter aux migrants des aides ponctuelles d'urgence assurant la couverture de leurs besoins vitaux.
  • D'appuyer la sensibilisation des migrants sur leurs Droits et de leur donner les moyens de les faire respecter (assistance juridique).
  • D'appuyer le développement et la valorisation des potentialités des migrants a travers l'alphabétisation et la formation des adultes, le soutien à la scolarisation des enfants et le développement d'activités génératrices de revenues.
  • De favoriser le renforcement du lien social entre les migrants et entre les migrants et la société mauritanienne à travers des activités socio-éducatives.

Compte tenu de l'importance et du rôle que joue la Mauritanie en général et Nouadhibou en particulier dans le phénomène des migrations, le projet travaille en collaboration étroite avec d’autres associations de protection des droits des migrants au niveau international afin de développer des actions concertées de plaidoyer pouvant influencer les politiques migratoires et, de manière générale, le regard porté sur les migrants au Sud comme au Nord.