La Mauritanie

Présentation générale

carte de la mauritanie

Langues officielles

  • arabe

Langues Nationales

  • poular
  • hassanya
  • soninké
  • wolof

Religion d'Etat

  • Islam

Population

  • totale : environ 3 000 000 d'habitants
  • Nouakchott (capitale) : environ 1 000 000 d'habitants
  • multiculturelle (Maures, Hal-Poulars, Soninkés, Wolofs, Imraguens, zone de fortes migrations)

Superficie

  • 1 030 700 Km²

Zooms sur...

Un quartier de Nouackchott : Dar Naïm

La rapidité et l'importance du phénomène d'exode rural en Mauritanie provoqué par des sécheresses chroniques a généré une urbanisation spontanée de grande ampleur qui a provoqué des changements sociaux et économiques profonds dans le pays. L'ensemble de la population urbaine est passé de 20 à 40% (entre 1975 et 2004). Ainsi, en 1998, la capitale, Nouakchott, comptait avec un tiers de la population du pays. Le développement rapide et désordonné des quartiers précaires ainsi que la forte extension spatiale des villes a rendu difficile et coûteux l'équipement de ces quartiers. A Nouakchott, par exemple, près de 38% des ménages vivent dans des quartiers périphériques sous équipés et dépourvus de services urbains essentiels (Lettre de Politique de Développement du Secteur Urbain, 2001, RIM).

photo des kebbes du quartier Dar Naïm

Le quartier de Dar Naïm, où est implanté le CFIP de Caritas Mauritanie est un de ces quartiers. Il comptait en 2003, 64 656 habitants pour une surface urbanisée de 1 059 ha. Situé au Nord Est de Nouakchott, c'est un quartier pauvre dont la population est issue des "Kébbes" (ou bidonvilles) de la Moughataa de "Teyarett". Le manque d'infrastructures s'y fait d'autant plus sentir que c'est un quartier excentré (à la limite de la ville et du cordon dunaire à l'Est) et enclavé (coupé de la ville par l'aéroport à l'Ouest).

En Mauritanie la population est majoritairement jeune et en âge scolaire : 44% de la population a moins de 15 ans (à Dar Naïm ce pourcentage est de 41% soit 26 509 personnes). Sa croissance démographique est élevée, 2.5% par an (Human Development Report, 2006, UNDP).

Les zones rurales

photo d'une classe d'alphabétisation dans le Brakna

La Mauritanie fait partie du groupe des pays les plus pauvres avec un indice de développement humain plaçant le pays à la 153ème position (PNUD [2006]). A l'échelle nationale, 46% de la population a des revenus inférieurs à 1 US$ par jour (Enquête Permanente des Conditions de Vie - ONS [2002]). Ce taux est encore plus élevé en milieu rural et pour les femmes (Stratégie de Développement du Secteur Rural à l'horizon 2015 - MDRE [2001]).

La Mauritanie est un pays désertique dont seulement 0.5% des terres sont cultivables. Cela représente environ 500.000 hectares (FAO [déc. 2004]), parmi lesquels seulement 41.53% (FAO [2003]) sont exploités. La production agricole, en année normale, bien qu'occupant près de la moitié de la population, ne couvre guère plus de 30% des besoins alimentaires du Pays (FAO [déc. 2004]) et ne représente que 6% du PIB.